Acteurs de proximité pour vous accompagner

Réalisé en partenariat avec la Mutualité Française Lorraine, afin de mettre en oeuvre une meilleure information des personnes en situation de basse vision et de favoriser leur accompagnement social et humain, au-delà du strict soin. Guide de la Mutualité Française Lorraine destiné aux personnes devenues déficientes visuelles et à leur entourage.

Acteurs de proximité

Les associations lorraines :

La FADV

L'objectif premier de la Fondation de l'Institution des Jeunes Aveugles et Déficients Visuels de Nancy est de préparer les personnes, enfants et adultes, qui lui sont confiés, à s'insérer dans la société par l'éducation et l'enseignement.
Cette préparation à l'insertion s'opère dans le respect de la personne, en faisant confiance au potentiel de chacun, quel que soit son handicap, en cherchant à permettre à tous de s'épanouir.
La Fondation, par ses différents établissements, offre un pôle de compétences et un ensemble de propositions d'éducation et de formation définissant pour chacun un parcours individualisé. La complémentarité entre les différents établissements permet un accompagnement personnalisé des projets de vie.
En cherchant à donner un maximum d'autonomie aux personnes accueillies dans ses différentes structures, la Fondation participe à l'évolution du regard et du comportement de la société à l'égard des personnes handicapées.
Ses établissements s'adressent aux enfants, adolescents adultes déficients visuels, avec ou sans trouble associé. Ils assurent une prise en compte dès le premier âge, de façon à diminuer le plus possible les conséquences de la déficience. Ils accompagnent les personnes jusqu'en fin de vie lorsqu'ils n'ont pas d'autre alternative ? Les prestations délivrées à chacun réalisent une prise en charge adaptée dans le cadre d'une approche globale de la personne, à tous les âges.

Le GIAA

Le GIAA est un groupement à vocation nationale, reconnu d'utilité publique, œuvrant pour l'insertion sociale et professionnelle des personnes déficientes visuelles ou aveugles.
La délégation de Lorraine du GIAA est entièrement animée par des personnes bénévoles valides ou en situation de handicap. Depuis 1978, en collaboration avec le siège national et les autres délégations locales, elle poursuit divers objectifs en faveur des déficients visuels, tels que:
accueillir, renseigner et orienter vers les formations professionnelles; 
accompagner les étudiants déficients visuels ou aveugles ;
produire des documents en Braille et enseigner le Braille; 
proposer une aide à la vie quotidienne; 
favoriser les activités culturelles (notamment à l'aide d'une bibliothèque sonore) ; 
proposer des aides juridiques.

Association RETINA France

Rétina France est une association à but non lucratif (association Loi de 1901) reconnue d'utilité publique depuis 1984. Son but est de :

• Regrouper les malades atteints de Dégénérescences Rétiniennes afin de les informer, leur apporter assistance sociale et humanitaire, les aider à surmonter leur handicap,

• Promouvoir, encourager, faciliter la Recherche thérapeutique en ophtalmologie directement ou par l'intermédiaire d'un Comité Scientifique, faire connaître les résultats de ces recherches et expérimentations,

• Entreprendre, d'une façon générale, par tous moyens, toutes actions susceptibles d'informer et d'intéresser le public et les malades sur les buts de l'Association, les résultats obtenus par elle et par les travaux des chercheurs et des scientifiques.

L'AVH

Créée en 1889, l'Association Valentin Haüy a été reconnue d'utilité publique en 1891. Son fondateur, Maurice de la Sizeranne, devenu aveugle à l'âge de 9 ans, avait pour ambition de soutenir les aveugles dans leur lutte pour l'accès à la culture et à la vie professionnelle.

Aujourd'hui, et avec constance depuis 120 ans, l'Association Valentin Haüy poursuit l'objectif premier de son fondateur : lutter avec et pour les personnes déficientes visuelles pour la reconnaissance de leurs droits, leur participation à part entière à la vie sociale et professionnelle, le développement de leur autonomie au quotidien, leur information et l'information du grand public sur la réalité du handicap visuel, les moyens de sa prévention et la nécessité de toujours faire évoluer le regard que la société, et parfois les personnes déficientes visuelles elles-mêmes, portent sur le handicap.

La FISAF

La FISAF naît officiellement le 20 novembre 1925 à l'initiative de Monsieur LEMESLE, responsable, à cette époque, de l'Ecole des sourds et des aveugles de Nantes.
D'emblée, le souci de la FISAF a été de convaincre les établissements de la nécessité de s'unir et de s'entraider afin d'offrir un meilleur service aux enfants et aux adolescents accueillis. 
Dès sa création, la FISAF recueille 15 adhésions ; elle crée une lettre de liaison, une école de formation et un programme d'études en vue de l'obtention d'un Certificat d'Aptitude Pédagogique pour les élèves maîtres. Un Certificat d'Études Primaires pour les élèves sourds et aveugles est aussi organisé à son initiative.
Son premier congrès national eut lieu à Nantes le 19 juillet 1926. Au cours de ce congrès, sont étudiés les problèmes inhérents à l'éducation spécifique des publics accueillis. Lors de cette rencontre historique fut présentée la première école française pour jeunes sourds-muets-aveugles de Poitiers-Larnay, établissement qui existe encore aujourd'hui et qui est devenu un centre expérimental entièrement consacré aux problématiques de la surdi-cécité.

Le GIHP

Le Groupement pour l'Insertion des personnes Handicapées Physiques, a été créé en 1964 pour permettre à des personnes en situation de handicap de pouvoir s'intégrer à la vie ordinaire. Le fait qu'il serait plus aisé aux personnes en situation de handicap de s'intégrer socialement et professionnellement par l'intermédiaire d'une formation scolaire et universitaire a été le postulat de départ qui a prévalu à la constitution du GIHP.
Depuis le GIHP s'est ouvert à tous type de handicap et a créé de nombreux services, comme le transport urbain, sub-urbain et régionaux, des services d'auxiliaires de vie, des services d'aide à la personne, comme mobiGIHP ou Brico GIHP, et des services à domicile comme le service de coiffure ou d'esthétique à domicile.

Le collectif handicap 54

Depuis 2006, les associations du secteur du handicap se sont regroupées en collectif.
Plus d'une trentaine sont à votre disposition pour vous aider dans vos démarches auprès de la MDPH ou des services du Conseil Général pour l'expression de votre projet de vie, les démarches administratives à entreprendre...
N'hésitez pas à contacter l'AMIH qui assure le secrétariat du collectif :
18 rue Pierre Chalnot à Nancy
Vous pouvez également retrouver la liste des associations sur le site du Conseil Général de Meurthe-et-Moselle, ou sur le site de la Mutualité Française Lorraine
www.cg54.fr
www.mutualite-francaise-lorraine.fr

Enfin, vous pouvez retrouver la liste des associations spécifiquement compétentes pour l'accompagnement des personnes en situation de handicap visuel ci-après